CANTUS


CANTUS
CANTUS

CANTUS

Le terme cantus (en italien canto ) signifie chant, acte de chanter.

Aux IXe et Xe siècles, les théoriciens comme le Pseudo-Hucbald (Ogier, Hotger) utilisent le terme cantus pour désigner les pièces de l’office et de la messe. Dans le déchant, la partie comportant la mélodie principale est intitulée cantus par opposition au discantus , orné et en contrepoint. Dans la paléographie musicale du XIIIe siècle, le cantus mensurabilis ou mensuratus représente le chant mesuré ou proportionnel, avec des valeurs précises (contrairement au cantus planus , non mesuré). Au XIVe siècle, Jean de Grouchy qualifie une mélodie ornée, sur un rythme libre, de cantus coronatus .

Au XVe siècle, Johannes Tinctoris, dans son Terminorum musicae diffinitorium , précise, à la rubrique cantus, que «le chant est formé par les sons séparés et qu’il est soit simple, soit composé» (polyphonique). Il distingue le cantus planus (simple, monodique, plain-chant), le cantus simplex planus (avec des valeurs indéterminées), le cantus simplex figuratus (avec des valeurs déterminées), le cantus compositus , à plusieurs voix. Le cantus per medium est celui «dans lequel on compte la durée de deux notes pour une seule» (chant par moitié).

Au XVIe siècle, cantus correspond à la voix supérieure dans une polyphonie. Le cantus firmus est un thème (timbre) servant de prétexte, de principe compositionnel et unificateur à une composition profane ou religieuse (chanson, motet, messe, psaume, choral); il est aussi appelé cantus choralis , canto fermo . Dans son Dictionnaire de musique (1713), Sébastien de Brossard renvoie, pour le mot chant, à canto, signifiant «bas dessus » ou «second dessus». Il distingue le canto semplice (chant simple), avec des figures de notes égales, et le canto figurato «dont les figures sont diverses». En 1768, Jean-Jacques Rousseau, dans son Dictionnaire de musique , évoque le «chant mélodique, agréable, gracieux», le chant en ison , ou chant égal, qui ne «roule que sur deux sons» (p. 83). Il définit aussi le chant sur le livre comme un «contrepoint à quatre parties que les musiciens composent et chantent impromptu sur une seule [partie]» (p. 85). Le canto primo est le premier soprano. Au XVIIIe siècle, les deux voix supérieures sont désignées canto primo et canto secondo .

Au cours des siècles, d’autres adjectifs ou expressions ont été associés à cantus, par exemple chromaticus (chromatique), harmonicus (à plusieurs voix). Le canto a cappella est un chant dépourvu d’accompagnement. La liturgie catholique comprend — entre autres — le cantus ambrosianus (chant ambrosien), gregorianus (grégorien), romanus (romain). Depuis son acception première («acte de chanter»), le mot cantus s’est précisé dans la théorie et la littérature musicales, en suivant l’évolution de la technique compositionnelle et des genres nouveaux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cantus — redirects here. For other meanings of cantus , see Cantus (disambiguation)A cantus (Latin for singing , derived from canere ), is an activity organised by Belgian and Dutch and Baltic student organisations and fraternities. A cantus mainly… …   Wikipedia

  • cantus — (izg. kȁntus) m DEFINICIJA glazb. pov. 1. u srednjem vijeku naziv za a. melodiju b. najvišu dionicu višeglasne kompozicije 2. višeglasna renesansna glazba SINTAGMA cantus Ambrosianus (izg. cantus ambroziánus) Ambrozijev hvalospjev Te Deum; cantus …   Hrvatski jezični portal

  • cantus — cántus s. n. Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  CÁNTUS n. Unghiul (comisura) pleoapelor. /<fr. canthus Trimis de siveco, 22.08.2004. Sursa: NODEX  CÁNTUS s.n. Unghiul, comisura pleoapelor. [< fr. canthus …   Dicționar Român

  • cantus — [kant′əs] n. pl. cantus [L: see CANTO] a melody, esp., the principal part of a polyphonic work …   English World dictionary

  • Cantus — (lat.), Gesang. C. durus, C. mollis u. C. naturalis, die drei Grundhexachorden des Guidonischen Tonsystems, s. Solmisation. C. figuralis (C. figuratus), Figuralgesang, s.u. Kirchenmusik. C. firmus, 1) der aus gleichen Tonlängen bestehende Kirchen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cantus — (lat., ital. Canto), Gesang, Melodie, daher die vorzugsweise melodieführende Stimme, der Sopran (discantus). Melodie oder Hauptstimme war bis ins 16. Jahrh. der Tenor, da demselben der C. firmus, das häufig dem Gregorianischen Gesang (C. planus)… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Cantus — (lat.), s. Canto …   Kleines Konversations-Lexikon

  • CANTUS — in vetere Charta, apud Unghellum Italiae Saer. Tom. VII. p. 393. Italis Canto, latus est, angulus, Gallis coin. Unde in cantu sedere, apud Audoenum, in Vita S. Eligii l. 2. c. 15. Nullus Christianus in pyras credat, neque in cantu sedeat, quia… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Cantus — Cantus,der:⇨Gesang(1) …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • Cantus — Der Cantus (vom italienischen canto: Gesang, Melodie) ist in älterer Musik vorzugsweise die Oberstimme. Eine Reihe musikalischer Begriffe verwendet ebenfalls das Wort cantus: Cantus durus, siehe Hexachord Cantus figuralis Cantus firmus Cantus… …   Deutsch Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.